Actes nécessaires

Depuis le début de cette initiative, début janvier 2019, nos objectifs sont inchangés : lutter contre le mépris en donnant à voir un autre regard sur ce mouvement ; construire une mémoire populaire en rendant honneur à celles et ceux qui luttent, et notamment en montrant la dimension politique et artistique de ce qui s’inscrit ou se dessine au dos des gilets jaunes ; faire œuvre solidaire en cagnottant pour les caisses des victimes de la répression d’un gouvernement antisocial qui n’a que ça comme réponse.

Rappelons que tous les membres de notre collectif et que toutes les personnes qui participent à Plein le dos, le font de façon bénévole. Nous avons crée l’association Comité Vertigo dont la principale utilité est de nous permettre d’avoir un compte bancaire pour récolter les dons et de les redistribuer, sur les conseils avisés du collectif Désarmons-les et de l’Assemblée des blessé.e.s.

En cette fin d’année nous annonçons deux nouveaux versements : 1000 euros pour Sébastien, gravement blessé à la mâchoire en décembre 2018 à Paris (Acte 9) par un tir de LBD 40 et qui se trouve désormais dans une situation précaire. 500 euros pour Vanessa elle aussi blessée au visage par un tir de LBD 40 en décembre 2018 (Acte 5) , œil abimé, avec des séquelles neurologiques et psychologiques. Cela porte le total des dons de Plein le dos à 9637 euros à ce jour. Nous savons aussi qu’au delà de l’argent, c’est une attention et du soutien moral que ces dons apportent aux victimes de la répression.

Enfin, le livre réalisé avec les éditions du bout de la ville est arrivé et il est magnifique ! C’est un trésor de guerre, un pavé de 1,2 kg dans la gueule des méprisants, de la haute couture éditoriale, les notes sont super intéressantes et les traductions aux petits oignons. C’est une œuvre collective, politique, artistique et solidaire : un combo parfait. Merci à toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible et qui le portent encore : nous pouvons tous être fier.e.s de cet aboutissement et honorés de l’accueil reçu dans le mouvement des gilets jaunes. En espérant que le mots inscrits aux dos des gilets touchent au delà des gilets jaunes et de nos frontières. Les bénéfices seront reversés à des caisses de solidarité avec les blessé·e·s et les inculpé·e·s. Parce que c’est notre projet !

Nous préparons un numéro 8 (qui sera le dixième en comptant les 2 hors-série) et qui sera disponible dès réception du papier jaune commandé par notre imprimeur.

Le collectif Plein le dos soutient toutes celles et ceux qui luttent contre la réforme des retraites et plus largement pour un monde meilleur, contre toutes les dominations.

On lâche rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *