Collectif national

Si un pré collectif parisien s’était constitué autour de l’initiative de galerie contributive et de la première feuille jaune (mars 2019), le collectif Plein le dos s’est naturellement formé autour de la diffusion des feuilles jaunes ; lorsque des gilets jaunes venus en manifestation à Paris demandaient pourquoi Plein le dos n’était pas diffusé dans leur ville, il leur était proposé de partir avec un paquet de feuilles et de s’occuper de la diffusion.

C’est ainsi que le collectif est devenu national, avec des réseaux de diffusion à Toulouse, à Lamballe, à Marseille et en Belgique (pour les plus organisés). Cela s’est fait sur le tas, en fonction des rencontres. Sur la base des messages portés par les feuilles, chaque partie du collectif a pu tisser son réseau local de luttes , tout en prenant part à la dynamique nationale.

Avant-propos du collectif cosigné dans le livre Plein le dos, Les éditions du bout de la ville (novembre 2019)

“Plein le dos” collective’s foreword, in the book Of our backs, Les éditions du bout de la ville (november 2019)