Solidaires

Plein le dos a fêté son premier anniversaire le 10 janvier 2020. Au terme de cette année, l’initiative a permis, par la diffusion de nos feuilles (une fois remboursés les frais d’impression, et sans compter les heures de travail bénévoles offertes à cette initiative par des dizaines de militant.e.s gilets jaunes) et la vente militante du livre de verser tous les bénéfices, soit 20 163 euros à :

Franck, 20 ans, éborgné le 1er décembre 2018 (Acte 3) à Paris.
Marie-Laure, blessée au visage le 16 mars 2019 (Acte 18) à Paris.
Gabriel, 21 ans, main droite mutilée par une grenade le 24 novembre 2018 (Acte 2) à Paris.
Hédi, éborgné par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 (Acte 3) au Puy-en-Velay.
Jim, éborgné par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 (Acte 4) à Bordeaux.
Samir, blessé au visage par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 (Acte 9) à Saint-Etienne.
Elie, blessé par un tir de LBD 40 au visage le 1er décembre 2018 (Acte 3) à Paris.
Eric, blessé par un tir de LBD 40 au visage le 8 décembre 2018 (Acte 4) à Paris.
Yann, 11 dents cassées suite à un lynchage en règle par les FDO à coups de matraque le 11 janvier 2019 (Acte 9) à Toulouse.
Axel, blessé par un tir de LBD 40 au visage le 19 janvier 2019 (Acte 10) à Montpellier.
Lola, 18 ans, triple fracture de la mâchoire, des dents cassées et la joue ouverte le 18 décembre 2018 à Biarritz.
David, 31 ans, tailleur de pierre à Bordeaux, nez fracturé, narine sectionnée et hématome à la lèvre supérieure à cause d’une grenade de désencerclement le 8 décembre 2018 (Acte 4) à Paris.
Eric, fracture de la mâchoire, la lèvre fendue et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 (Acte 4) à Paris.
Patrice, éborgné par un tir de LBD 40 lors de l’acte 4 à Paris.
Dylan, touché par une grenade de désencerclement à Montpellier le 27 avril 2019 (Acte 24) et a perdu l’œil droit.
Antonio, gravement blessé au pied droit le 24 novembre 2018 (Acte 2) à Paris, par une grenade de désencerclement.
Caroline, blessée au visage par un tir de LBD 40 lors de l’acte 8 à Paris.
Sébastien, gravement blessé à la mâchoire en décembre 2018 à Paris (Acte 9) par un tir de LBD 40.
Vanessa, blessée au visage par un tir de LBD 40 en décembre 2018 (Acte 5) , œil abimé, avec des séquelles neurologiques et psychologiques.
Mélanie, lynchée à coups de matraques, lors de l’acte 23 à Paris.
David, forgeron, éborgné par un tir de LBD 40 le 16 mars 2019 (Acte 18) à Paris.
Alain, blessé au visage par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 (Acte 3) à Paris.
Gwendal, éborgné le 19 janvier 2019 (Acte 10) par un tir de LBD 40 à Rennes.
Alexandre, éborgné par un tir de LBD 40 le 8 décembre (Acte 4) à Paris.
Les Mutilés pour l’exemple (coup de main pour l’organisation de la 4e Marche).
Franck, blessé au visage par un tir de LBD 40 acte 3 à Paris.
Manuel, éborgné par une grenade GLIF4 acte 53 à Paris.
David, blessé au visage, acte 60 à Bordeaux.
Caisse de défense collective d’Ile-de-France
Caisse de défense collective de Toulouse
Caisse de grève Info Com CGT
Caisse de grève CGT HPE (soutien aux salarié.e.s de l’hôtel Ibis Clichy-Batignoles)

Ces versements ont pu être réalisés grâce à nos complices qui, chaque semaine diffusent nos feuilles à prix libre dans les manifestations, et grâce aux conseils des collectifs Désarmons-les, l’Assemblée des blessé.e.s et les Mutilés pour l’exemple. Dans le détail :

6 000 euros le 5 mars 2020
4 463 euros le 15 janvier 2020
1 500 euros le 23 décembre 2019
2 500 euros le 15 novembre 2019
1 627 euros le 2 juillet 2019
2 000 euros le 4 juin 2019
1 350 euros le 29 avril 2019
650 euros le 31 mars 2019

Si vous souhaitez participer directement à la cagnotte solidaire, vous pouvez le faire ici.