Entraide en actes

Ce samedi, pour le premier anniversaire d’un mouvement social historique qui demande la justice sociale, fiscale, démocratique et écologique, nous serons dans la rue avec nos feuilles jaunes. Nous avons réalisé pour l’occasion un dernier numéro, un hors-série “1 an de colère“, et cette fois, il est possible que ce soit le tout dernier Plein le dos, sous cette forme du moins. Les raisons sont simples : notre imprimeur avait fait fabriquer 20 000 feuilles de papier jaune sur commande, il n’en reste plus. Nous pourrions en commander à nouveau, mais le fait est que nous ne recevons plus suffisamment d’images. Et puis notre livre réalisé avec Les éditions du bout de la ville sera bientôt là : il faudra s’en occuper ! Mais ça ne signifie pas pour autant que l’aventure est terminée. Nous verrons par la suite.

Aujourd’hui, grâce aux conseils de l’Assemblée des blessés et du collectif Désarmons-les, nous avons aidé Dylan, Yann et Antonio en leur versant un total de 2 500 euros. Dylan a été touché par une grenade de désencerclement à Montpellier le 27 avril 2019 (Acte 24) et a perdu l’œil droit. Yann a été frappé le 10 janvier 2019 (Acte 9) en marge d’une manifestation à laquelle il ne participait pas : fracture de la mâchoire et onze dents cassées… Antonio a, lui, été gravement blessé au pied droit le 24 novembre 2018 (Acte 2) à Paris, par une grenade de désencerclement.

Au-delà de la nécessaire aide matérielle, c’est un soutien moral que ces dons apportent. Car ces graves blessures s’accompagnent souvent d’autres maux : perte de travail, perte de logement, fin de la relation de couple, problèmes avec la Sécurité sociale et les complémentaires santé (pour ceux qui en avaient une), isolement et sentiment d’abandon.

C’est pour tout cela que nous sommes heureux de pouvoir leur témoigner notre soutien, et plus, celui de vous tou.te.s qui nous soutenez en portant avec nous ce projet. L’argent récolté l’a été avec la diffusion de nos feuilles jaunes à Paris, mais aussi à Toulouse, à Lamballe, à Marseille, à Bordeaux, à Sens, à Liège (Belgique) et ailleurs, grâce à nos complices d’humanité, dont nous connaissons les prénoms et pas les visages, qui nous font confiance et nous aident dans cette mission. C’est aussi grâce aux dons de certains médias en échange de la publication de certaines de vos photos : Fakir, Mediapart, Là-bas si j’y suis, une journaliste de l’Obs, les équipes du Média et d’autres. Fin juillet, le total de nos dons s’élevait à 5 637 euros. Les articles précédents sont ici. Le total des dons effectués par Plein le dos s’élève désormais à 8 137 euros.

Enfin, nous apportons notre soutien à la démarche de l’Assemblée des blessés dont font partie nos camarades du collectif Désarmons-les. Fort de leur expérience et face à l’urgence, ils s’organisent pour construire un réseau dont la vocation est d’apporter un soutien professionnel, durable et individualisé à chaque blessé.e. À ce titre, ils recherchent des appuis et des expertises de toute nature pour alimenter et faire vivre ce projet solidaire. Pour plus d’information ou pour proposer votre soutien, vous pouvez les contacter à cette adresse : assemblee-blesses@riseup.net

Merci à vous tou.te.s pour cette entraide en actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *